Évaluation financière des noms de domaines

Évaluation financière des noms de domaines

Les noms de domaine, à l’instar des marques, sont des actifs immatériels stratégiques qui assurent le positionnement de votre entreprise sur son marché, renforcent sa notoriété, son image de marque.

Les entreprises mettent aujourd’hui en oeuvre une réelle gestion stratégique de ces noms de domaines, généralement associés à la gestion des marques. Cette gestion induit des coûts relatifs aux dépôts, eu renouvellement, à la surveillance et à la défense de ces actifs immatériels. Ainsi, comme les marques, la valorisation financière des noms de domaines mérite d’être intégrée à la stratégie de gestion de ces actifs.

Finantis Value analyse pour ce faire différents critères :

  • stratégie de portefeuille, de protection et de défense des noms de domaines
  • la sémantique du nom de domaine, sa signification, son caractère universel ou non, sa structure (aptitude à être mémorisé notamment, ou compris sans être épelé)
  • la portée géographique de l’extension,
  • son ancienneté,
  • son classement quand il est disponible (qui repose sur des critères tels que le référencement, les liens pointant le nom de domaine, les données de trafic…)
  • son référencement sur la base de mots clés
  • le marché adressé par le nom de domaine et la pertinence de celui-ci au regard de ce marché,
  • les données analytiques du site, nombre de visites, temps de rétention sur le site, flux d’acquisition des visites, pages générant le plus de trafic, taux de conversion, etc.
  • l’activité économique associée
  • parasitage éventuel
  • e-reputation

Finantis Value réalise, à partir de ces données, l’évaluation financière des noms de domaines en adaptant les méthodologies utilisées pour l’évaluation des marques (norme ISO 10668). Si le nom de domaine est identique à la dénomination d’une marque, il ne peut être dissocié de ladite marque. Sa valorisation sera donc nécessairement liée à celle de la marque.

Dans les autres cas, trois méthodes sont particulièrement retenues :

  • une approche par les coûts historiques ou de reconstitution : il s’agit de comptabiliser les coûts d’acquisition des noms de domaines, les coûts d’exploitation (renouvellement, services associés, certificats SSL, …), les coûts de protection et de défense des droits associés.
  • une approche par le marché s’appuie sur les transactions réalisées sur des places de cotation et/ou sur des noms de domaines comparables.
  • une approche prospectiviste liée aux revenus attribuables à l’actif

La valeur d’un nom de domaine est rarement réduite à celle de son prix d’achat et de renouvellement. En effet, l’activité associée au nom de domaine influe directement sur la valeur de celui-ci.

 

LinkedIn
Facebook
Facebook
Email
RSS