Valorisation financière des logiciels

Valorisation financière des logiciels

Finantis Value est spécialisé dans la valorisation financière des logiciels, applications et autres solutions digitales.

Ils constituent des actifs incorporels et peuvent être alors l’objet d’opérations capitalistiques (apport en société, transfert d’actif…), fiscales, comptables (cession, acquisition, réévaluation…), stratégique (recherche de partenaires, de fonds…) ou encore juridiques (litiges, préjudices).

Dans tous ces cas, la question de leur valeur financière se pose.

Ces droits de propriété intellectuelle diffèrent des autres droits d’auteurs (comme la musique, les vidéos), des marques ou des brevets:

  • Ils sont soumis à une évolution et une maintenance constante,
  • Les contrefaçons sont plus difficiles à détecter,
  • Leur protection est plus complexe et peut faire appel à des droits de PI complémentaires

Mais ces actifs doivent aussi composer avec les questions de marché, de rentabilité et de retour sur investissement.

Au préalable de nos travaux d’évaluation, nous nous assurons que la société qui souhaite valoriser le logiciel en détient bien les droits de propriété ou d’exploitation.

Ensuite, outre l’analyse des investissements consentis pour son développement, nous analysons les données de marché afin d’identifier si possible des comparables qui soient transposables au contexte de l’opération.

Dans l’application des méthodes prospectives, nous analysons les critères suivants:

  • La nature : application, logiciel d’entreprise, SaaS, logiciel sur étagère…
  • Les langages de programmation utilisés, l’architecture
  • Les coûts de développement et ressources associées
  • Les fonctionnalités proposées
  • La qualité de codage
  • Le nombre et la fréquence de versions éditées à ce jour
  • Le rapport ancien/nouveau code
  • Les indicateurs quantitatifs : nombre de lignes de code, modules, bugs, utilisateurs, etc.
  • La pérennité potentielle du logiciel

Le mode de protection des droits et la force de cette protection (barrières à l’entrée) :

  • Nature (droit d’auteur, brevet, marque…), qualité, ancienneté, zone géographique couverte, force face aux risques de contrefaçon et copie
  • Présence des développeurs originels?

Le marché :

  • Qui sont les sociétés et produits directement ou indirectement concurrents?
  • Quels sont les principaux axes de différenciation?
  • Quel est le modèle d’affaire ?
  • Stratégie marketing (politique tarifaire, distribution, segmentation du marché, communication)
  • Part de marché et étendue du marché

Le chiffre d’affaires attendu pour la durée de vie restante, les marges associées :

  • Ventes passées (directes, maintenance, licences…)
  • Prix
  • Durée de vie estimée
  • Estimation des ventes futures (volumes)
  • Vitesse et mode de pénétration du marché
  • Courbe des ventes
  • Coûts associés (directs et indirects, tels que la maintenance)

Les risques liés à l’exploitation et les ratios, augmentant ou réduisant la valeur :

  • contribution des droits logiciels à la réalisation de la marge
  • Dévaluation du code existant dans les prochaines versions
  • Risques de copies, contrefaçons, litiges
  • Fidélisation de l’équipe de développeurs, hotline, maintenance
  • Risques habituels liés à l’exploitation

Une fois ces points traités, nous appliquons nos hypothèses de travail selon différents scénarios prospectifs afin d’approcher une fourchette de valeur de la solution digitale.

Nous adressons pour finir à nos clients le fruit de notre analyse, nos recommandations ou réserves, les méthodes d’évaluation employées et nos conclusions chiffrées. Le tout constitue un document stratégique complet permettant d’appuyer et de documenter les opérations envisagées.

LinkedIn
Facebook
Facebook
Email
RSS